CFAO / CEREC :

Conseils Techniques

 


  Conseils relatifs aux préparations :
 

La préparation peut être au choix de type congé ou de type épaulement avec angle interne arrondi. Il faut s’efforcer de réaliser une taille circulaire d’un millimètre.
L’angle vertical de la préparation doit être d’au moins 3°. Toutes les transitions entre les surfaces axiales et les surface occlusales voir incisales doivent être arrondies. Il est préférable d’avoir des surfaces régulières et lisses.
La réalisation d’un WaxUp et la fabrication de clés en silicone pour le contrôle de la préparation présentent des avantages pour le diagnostic et la transposition clinique (préparation axée sur les défauts) :

conseils relatifs à la préparation

 

   Préparation de facettes :
 

labiales Cerviales

Labiales
      Réduction labiale moyenne : 0,5 mm
      Conserver la courbe vestibulaire du contour de la dent


Cervicales
      Epaulement légèrement arrondi ou congé parallèle au bord gingival,
      avec terminaison supragingivale

proximales

Proximales
      S’efforcer de réaliser des bords proximaux en congé
      Entourage "en selle"
      Dans la mesure du possible, conserver les points de contact naturels

incisales

Incisales
      Réalisation d’une "gorge" labiale-incisale sans rallongement (1)
      Une légère réduction autorise une épaisseur de couche céramique
      plus importante pour une caractérisation plus personnalisée (2)
      Pour réaliser un "rallongement", aplanir le tranchant, arrondir l’arête (3)

 

   Préparation d'inlays et d'onlays : 
 
Les règles suivantes s’appliquent à la réalisation d’inlays et d’onlays à partir de blocs CEREC en céramique feldspathique à fines particules :
      Profondeur minimale au fond du sillon : 1,5 mm
      Profondeur minimale au bord de la cavité : 2 mm
      Si le bord de la cavité vient appliquer à proximité de la pointe de la cuspide 2,5 mm
      L’épaulement cervical doit être détaché de la dent voisine
      Largeur minimale de l’épaulement proximal : 1,5 mm
      Angle entre la paroi
preparation inlays

Préparation d’inlays


L’épaisseur de couche minimale des blocs en céramique CEREC à l’endroit le plus profond du sillon doit être égale à 1,5 mm.

preparation onlays

Préparation d’onlays


En cas de réalisation d’onlays à partir de blocs CEREC, il convient de veiller
à ce que l’épaisseur minimale de céramique dans la zone du recouvrement
de la cuspide soit comprise entre 1,5 et 2 mm.

 

   Préparation de couronnes de dents antérieurs et postérieurs :
 
Epaisseurs de céramique occlusales pour les couronnes. Dans le sillon principal : Alors que les bords occlusaux vont en s’amincissant, l’épaisseur minimale de la couche de céramique sous le point le plus profond du sillon doit être de 1,5 mm.
Il convient de prévoir une dimension suffisante de la cavité dès le stade de la préparation.
L’établissement d’une adhérence fonctionnelle de la dentine permet de se passer d’un remplissage sous la couronne et évite ainsi la réduction de l’épaisseur de couche de céramique pour une profondeur de préparation donnée.
Garantir l’épaisseur de couche dans la prévisualisation d’usinage du logiciel 3D.
Eviter de réduire l’épaisseur de couche minimale par retouche manuelle du sillon après la mise en place.
Afin de garantir le succès clinique des couronnes usinées à partir de blocs CEREC, il convient de respecter les
dents anterieures

Préparation de dents antérieures


L’épaisseur de paroi incisale ne doit pas être inférieure à 1,5 mm et l’épaisseur
de paroi circulaire ne doit pas être inférieure à 1,0 mm.
Le bord en pointe de la couronne doit présenter une épaisseur de 0,8 mm.

dents posterieures

Préparations de dents postérieures (prémolaires et molaires)


L’épaisseur de matériau ne doit pas être inférieure à 1,5 mm au niveau du
point le plus profond du sillon.
Lors de l’agencement des cuspides, veiller à une épaisseur de matériau minimale
de 2 mm.
L’épaisseur de paroi circulaire doit être comprise entre 1,0 et 1,5 mm.
Le bord en pointe de la couronne doit présenter une épaisseur de 0,8 mm.

 

   Fabrication de la restauration :
 
Fabrication de la restauration au cabinet dentaire Fabrication de la restauration chez le prothésiste dentaire
1) Après la préparation, sécher la dent directement ou indirectement, puis appliquer de la poudre ou du spray de contraste 1) Réaliser le modèle maître
2) Réaliser une empreinte optique avec la caméra 3D CEREC 2) Réaliser le modèle de balayage
3) Contrôler la qualité des empreintes optiques. Eviter les empreintes floues 3) Préparation du balayage
4) Faire calculer le modèle 3D, vérifier que le modèle 3D ne présente pas d'irrégularités 4) Fixer le modèle de balayage sur le support de balayage

Autre solution: fixer le modèle en cire sur le support spécial pour WaxUp
5) Construction de la restauration voulue avec CEREC 3D 5) Balayage
6) Usinage 6) Construire la restauration avec le logiciel CEREC/inLab 3D
7) Essai de mise en place 7) Contrôle de la qualité des données de restauration
8) Polissage des zones proximales

Autre solution: personnalisation/émaillage
8) Fabrication de la restauration avec inLab
9) Fixation adhésive dans la bouche 9) Travaux d'adaptation éventuels
  10) Polissage de la restauration

Autre solution: personnalisation/caractérisation

 

image056